Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 juillet 2017

Méditerranée ...

bebechrist3.png

prix.jpg

sos qui.jpg

 

Publié dans Culture, Public life |  Facebook | | | reporter |

Nuit de 1944

"le convoi s’immobilise à Weimar. Les hommes sont ensuite dirigés vers le camp de concentration de Buchenwald, où ils reçoivent des immatriculations des numéros de 76800 à 78500, les femmes vers celui de Ravensbrück, où elles sont immatriculées dans la série des 57000."

 

Entre les ordres donnés par le pouvoir et Vichy et les menaces de représailles par les Nazi en 1939-1945 on peut difficilement dire que la France "est responsable des déportations". C'est une accusation que je trouve injuste du fait des témoignages et de la réalité vécue par les familles. Par exemple, la politique des otages mise en place par Hitler à la suite de l'exécution d'un militaire allemand explique comment le gouvernement collaborateur a été obligé de prendre des dispositions. Des communistes, des résistants, femmes et hommes ont été arrêté pour venger les attentats contre les forces allemandes, donc ce n'est pas "une décision de la France" de déporter des français, des juifs, des communistes, des militaires alliés mais une opération menée sous la contrainte et la menace.

Les familles de 25.000 français déportés vivent toujours en France, elles ont des descendants qui ignorent encore pour certains que leurs arrière grand-père, grand-mère, grand-oncle ont été déportés et transportés comme des animaux vers Buchenwald Dora Ravensbrück ou autres camps. Il y a non seulement des familles de "Justes" françaises mais aussi des familles françaises "Justes" et victimes des déportations. 

 

Selon un interview d'Alain Chouraqui par le JT France24, dans d'autres régions françaises la Police et les Gendarmes ont également regroupé et déporté des juifs sans qu'il y ai des ordres directs de l'occupant allemand.

 

alain-chouraqui-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire sur déportation dernier convoi parti de région parisienne 

apres.jpgmonument deportation.jpg
buchenwald tableau.jpg

memooire.jpg

tableau deschamps.jpg

texte auswitz.jpg

 

Pour des recherches sur les traces des déportés, des documents privés et publics:

 

archives nationales.jpg archives defense.jpg archive buchenwald.jpg archive aushwiszt.jpg

Publié dans Conferences, Public life |  Facebook | | | reporter |

15 juillet 2017

Deux eco terroristes en fuite

Depuis plus d'une dizaine d'années le FBI recherche deux personnes probablement échappées des USA. L'une d'entre elle est canadienne d'origine; Josephine Sunshine Overaker utilise différents noms comme Rachel Maria Quintana Lisa Rachelle Quintana, Lisa R. Quintana, Maria Quintana, "Osha", "Jo", "China", "Josie", "Mo" et vivait il y a quelques années en Espagne d'après de récentes informations. Son action terroriste consiste à incendier ou détruire des sites avec complicités. Entre 1995 et 2001, plus de $45 million USD de dommages, et une fuite en 2005 des USA.

Elle parle l'espagnol, l'anglais et consomme des substances illicites. Elle est végétarienne VEGAN. En plus de ses immenses tatouages toujours dissimulés elle des cicatrices à la cheville droite, la cuisse droite et aux deux hanches.

Recherchée par Interpol. Le gang s'appelle aussi 'The familly'. Les pseudos: Lisa Quintana, China, Jo, and Osha. (Background check)

 

domestic-terrorism-chart-d.png

 Source: https://www.theodysseyonline.com/term-eco-terrorism 

 

Joseph Mahmoud Dibee and Josephine Sunshine Overaker are thought to be among the last members of the eco-terror group known as "The Family," said to be affiliated with ELF, the Earth Liberation Front, or the Animal Liberation Front (ALF).

They are suspected to be involved in "at least 25 domestic terrorism criminal actions totaling over $48 million in damages, including the largest eco-related arson in history, a $26 million arson at the Vail Ski Resort," the FBI said. 
ELF made no secret of its responsibility for the Vail fire, and on October 19, 1998, issued a statement saying: "Vail Inc. is already the largest ski operation in North America and now wants to expand even further. The 12 miles of roads and 885 acres of clearcuts will ruin the last best lynx habitat in the state. Putting profits ahead of Colorado's wildlife will not be tolerated."
Other environmentalists denounced the fires, calling ELF a fringe group whose actions did far more harm than good.
On January 19, 2006, a federal grand jury in Eugene, Oregon, indicted Overaker, Dibee and two others -- since arrested -- on multiple charges related to their alleged role in a domestic terrorism cell.
The FBI says Overaker is fluent in Spanish.
Dibee may have fled to Syria.
The FBI has led a long-running, multiple-agency criminal investigation dubbed "Operation Backfire" to combat violent elements of the environmental and animal rights groups, which remains open though not active. The case will remain open until Overaker and Dibee are located, apprehended and prosecuted, the FBI said.

 

Original paper on http://edition.cnn.com/2008

 

Une video décrit les faits et les raisons des actions de

 

"Animal Liberation Front" et "Earth Liberation Front".

 

Facebook Animal Liberation Front 

 

Facebook Earth Liberation Front

 

Film: Histoire du Fond de Libération de la Terre

 

L'opération Back Fire à débuté en 2005.

 

FBI IMAGE.pngimage.jpg overaker_js_tattoo.jpg overaker_js3 new.jpg large new.jpg

large feu (5).jpg rachel_quintana_110_280.jpg

capture_001_24072017_024446.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 Domestic Terror Groups to Keep on the Radar

 

#3 Earth Liberation Front.

 

Defined as “eco-terrorists” by the FBI, the Earth Liberation Front is a decentralized domestic terror group responsible for a series of attacks that date back to the early 90s. The group is driven by a shared ideology of “economic sabotage and guerrilla warfare to stop the exploitation and destruction of the environment” and carries out attacks, most commonly in the form of arson and vandalism, in cells or individually. From 2001-2011, no group was responsible for more terrorist attacks on U.S. soil than the ELF.

 

#5 Animal Liberation Front

 

Closely tied to the ELF, the Animal Liberation Front is a terror group that engages in crimes, including arson, harassment, and vandalism, in the name of animal rights. Like the ELF, it is decentralized and carries out its actions via autonomous cells and individuals.

The American branch of the ALF began in the late ’70s, and over the decades broke into sub groups. While no deaths have been attributed to the ALF, its members have committed crimes of increasing severity. From 2001-2011, the ALF was second only to the ELF for the most terrorist attacks committed on U.S. soil. Their targets have included food producers, biomedical researchers and law enforcement,according to the FBI.

The group is responsible for millions of dollars in damage. A few of their tactics include the mailing of letter bombs, food scares, and the use of incendiary devices. In one particularly disturbing incident in 2006, a UCLA researcher was targeted in an attempted firebombing, but the device was placed at the wrong home. The FBI told reporters at the time of the incident that the crude explosive, which did not go off, had enough power to kill the home’s occupants.

 

Original paper on https://www.policeone.com

 

On January 19, 2006, a federal grand jury in Eugene, Oregon, indicted Josephine Sunshine Overaker on multiple charges related to her alleged role in a domestic terrorism cell. Overaker was charged with two conspiracy violations related to seventeen incidents, five counts of arson, one count of attempted arson, and one count of destruction of an energy facility. These crimes occurred in Oregon, Washington, California, Colorado, and Wyoming, and date back to 1996. Many of the crimes she is accused of participating in were claimed to be committed by the Earth Liberation Front (ELF) or the Animal Liberation Front (ALF).

 

Original paper on http://abc13.com/news

Publié dans Business, Public life |  Facebook | | | reporter |

Ça se discute pas avec Pdt Macron

Les discuteurs des plateaux en sont convaincu, l'affirmation de l'autorité du Pdt Macron face aux Officiers français était une option risquée. L'Armée est la sécurité de la Nation, la garantie qu'aucune force inappropriée ne prendra le pays. Soumettre les Corps militaires par une remontrance publique est un choix que ne partage pas forcément les réservistes, les engagés et tout ceux, y compris les Gendarmes, qui mettent leur vie en péril pour la préservation des libertés civiles.

Oui les matériels s'usent et se dégradent même si l'on ne les utilisent pas. Les entraînements aéronautiques sont d'autant plus nécessaires que les attentats les plus préjudiciables ont été réalisés par voie aérienne. Réduire le budget ne permet pas d'assurer les moyens nécessaires, et ces forces ont une obligation d'engager des personnels et des équipements sur le terrain.

 

Article L4111-1

"L'armée de la République est au service de la Nation. Sa mission est de préparer et d'assurer par la force des armes la défense de la patrie et des intérêts supérieurs de la Nation."

 

 
Sources : EMAIMG_20170715_211556.jpg patrouille-de-mirage.jpg

photo-officielle-du-cema-portrait.jpg

defile-djibouti.jpg

 

 

PROGRAMME 146 : ÉQUIPEMENT DES FORCES

MINISTRE CONCERNÉ : JEAN-YVES LE DRIAN, MINISTRE DE LA DÉFENSE.

 

us nA VY EUROPE.jpg 

DJIB SQUADRON.jpg

Publié dans Culture, Public life |  Facebook | | | reporter |