Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

Apr 24, 2017

Ils ont dit ... et après?

capture_004_24042017_124858.jpgcapture_010_24042017_125646.jpgcapture_006_24042017_124936.jpgcapture_007_24042017_124954.jpgcapture_008_24042017_125026.jpgcapture_009_24042017_125440.jpgcapture_005_24042017_124914.jpg

Posted in Conferences, Public life |  Facebook | | | reporter

Apr 21, 2017

conférence/débat mardi 2 mai à MSF

MASQUE.jpg

"De nombreuses questions ont émergé de la réponse à l’épidémie d’Ebola qui a touché l’Afrique de l’Ouest entre 2014 et 2016. Elle a donné lieu, au sein de Médecins Sans Frontières et au-delà, à des discussions et controverses. A l’occasion de la parution du livre « La politique de la peur: MSF et l’épidémie d’Ebola », coordonné par Michiel Hofman et Au Sokhieng de la section belge de MSF, le Centre de Réflexion sur l’Action et les Savoirs Humanitaires (MSF-Crash) organise une conférence/débat mardi 2 mai à 18h30 au siège de MSF Paris.

 

 

 

 


Dans cet ouvrage collectif, les auteurs reviennent sur la réponse à l’épidémie d’Ebola, sur les choix de MSF, dont certains ont mis à rude épreuve ses valeurs éthiques. Ils examinent également les limites de l’organisation en termes de capacité médicale et logistique. D’après eux, la réponse globale à l’épidémie a été davantage basée sur la peur que sur les priorités médicales, privilégiant par exemple les impératifs de sécurité et le confinement des patients. Le livre s’appuie sur les archives de MSF et analyse la réponse de l’organisation à travers le prisme de diverses disciplines, dont l’anthropologie et la médecine.

Cette conférence sera l’occasion de revenir sur les conclusions du livre quant à la réponse globale à l’épidémie d’Ebola, et plus particulièrement à celle de MSF, au rôle que la peur a joué dans les décisions médicales et d’aborder les enseignements qu’il est possible d’en tirer."

Invités :
Bertrand Draguez, président de MSF – Belgique, ancien dir médical de MSF – OCB
Thierry Allafort, directeur général de MSF – France, ancien dir général d’Alima
Olivier Bouchaud, chef de service, Maladies Infectieuses et Tropicales, hôpital Avicenne

***
« La politique de la peur: MSF et l’épidémie d’Ebola »
Une conférence/débat organisée par le Centre de Réflexion sur l’Action

et les Savoirs Humanitaires (MSF-CRASH)
Mardi 2 mai 18H30 au siège de MSF - 8 rue Saint Sabin 75011 Paris

 

msf.jpg

Posted in Conferences, Public life |  Facebook | | | reporter

Apr 16, 2017

1789 Joint Resolution of US Congress

"The Rights haven't change, but the facts have changed".  

Judge Andre Davis at 225th Bill of Rights anniversary meeting, National Archives Washington DC.

 

Bill_of_Rights_Pg1of1_AC.jpg

Posted in Conferences, Public life |  Facebook | | | reporter

Apr 09, 2017

Assad to be defeated

capture_001_09042017_202920.jpg

 

Photo: CNN. Newsroom.

 

"The United States took a very measured step last night," Nimrata Nikki Randhawa Haley said at the UN special session Friday. "We are prepared to do more. But we hope that will not be necessary. It is time for all civilized nations to stop the horrors that are taking place in Syria and demand a political solution."

 

UN Ambassador Nikki Haley background.

 

RT: «Question clé : quelles sont les preuves des USA qu'Assad est responsable de l'attaque chimique ?»

 

 

 

capture_002_09042017_203602.jpg

 

Commission on inquiry to be read here. 

 

Photo: UNHR.

Posted in Conferences, Public life |  Facebook | | | reporter

Apr 04, 2017

Retour sur un mensonge 2016

La tentative de récupération sarkozyste fait oublier la réalité des faits pour la libération de l'otage des FARC , 3 citoyens américains et 11 militaires colombiens. En réalité ce ne sont pas les actions de sarkozy qui ont permis la libération d'Ingrid Bétancourt, mais les conseils stratégiques humanitaires d'une ONG indépendante. Ces conseils ont conduit les militaires colombiens à organiser une opération de sauvetage risquée, juste au moment où la trêve des survols militaires était décidée par le gouvernement colombien de l'époque.

 

betancourt.jpg 

liberation.jpg

Posted in Conferences, Public life |  Facebook | | | reporter

Arnaud de Robert, Radio Libertés P-VOX

guyane.jpg

Posted in Conferences, Public life |  Facebook | | | reporter