Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02.10.2017

Nuit de 1944

"le convoi s’immobilise à Weimar. Les hommes sont ensuite dirigés vers le camp de concentration de Buchenwald, où ils reçoivent des immatriculations des numéros de 76800 à 78500, les femmes vers celui de Ravensbrück, où elles sont immatriculées dans la série des 57000."

 

Entre les ordres donnés par le pouvoir et Vichy et les menaces de représailles par les Nazi en 1939-1945 on peut difficilement dire que la France "est responsable des déportations". C'est une accusation que je trouve injuste du fait des témoignages et de la réalité vécue par les familles. Par exemple, la politique des otages mise en place par Hitler à la suite de l'exécution d'un militaire allemand explique comment le gouvernement collaborateur a été obligé de prendre des dispositions. Des communistes, des résistants, femmes et hommes ont été arrêté pour venger les attentats contre les forces allemandes, donc ce n'est pas "une décision de la France" de déporter des français, des juifs, des communistes, des militaires alliés mais une opération menée sous la contrainte et la menace.

Les familles de 25.000 français déportés vivent toujours en France, elles ont des descendants qui ignorent encore pour certains que leurs arrière grand-père, grand-mère, grand-oncle ont été déportés et transportés comme des animaux vers Buchenwald Dora Ravensbrück ou autres camps. Il y a non seulement des familles de "Justes" françaises mais aussi des familles françaises "Justes" et victimes des déportations. 

 

Selon un interview d'Alain Chouraqui par le JT France24, dans d'autres régions françaises la Police et les Gendarmes ont également regroupé et déporté des juifs sans qu'il y ai des ordres directs de l'occupant allemand.

 

alain-chouraqui-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire sur déportation dernier convoi parti de région parisienne

 

apres.jpgmonument deportation.jpg
buchenwald tableau.jpg

memooire.jpg

tableau deschamps.jpg

texte auswitz.jpg

 

Pour des recherches sur les traces des déportés, des documents privés et publics:

 

archives nationales.jpg archives defense.jpg archive buchenwald.jpg archive aushwiszt.jpg

Publié dans Conferences, Public life |  Facebook | | | reporter

Écrire un commentaire