Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

Oct 16, 2017

Hidalgo et les critiques

Mise à jour du 16 Octobre: Air Parif toujours en proie au doute concernant le plan anti pollution des voies sur berges impénétrables. En Novembre 2017, suite à la publication du rapport sur la situation parisienne, AIRPARIF AIRBRUIT demande des décisions concernant l'air irrespirable et le bruit permanent engendrés par la fermeture des voies sur berges.

 

WP_20171016_11_51_25_Pro (2).jpg

 

En 2016, bousculé par un flic accompagnant la Maire Hidalgo à l'entrée du commissariat du 12éme je remarque cet article au sujet de la "solution miracle" consistant à fermer les voies sur berge de Paris. Certes les piétons se réjouissent de la situation, pourtant les sensations ressenties pendant la circulation sont bien celles décrites dans l'article que je cite plus bas. Les files se resserrent, les automobilistes s'impatientent et consultent d'autant plus leur téléphone mobile. 

Je me souviens particuliérement de la réponse d'Anne Hidalgo: "vous les journalistes, y en marre de vos critiques." avait-elle lancé depuis l'intérieur du sas du Commissariat Bastille.

 

pollution.jpg

 

 

Le Parisien: «Les résultats sont très bons sur les quais bas […] ce qui nous intéresse c’est ce qui se passe sur le cœur de Paris et les quais bas et là, ils sont très bons. C’est l’objectif», a éludé lundi la maire de Paris Anne Hidalgo interrogée sur le sujet.

Dégradation avérée liée à la piétonnisation

A d’autres endroits en revanche, les observations d’Airparif semblent moins bonnes. La station de mesure quai des Célestins montrerait une augmentation de 7 % des concentrations de dioxyde d’azote entre septembre 2016 et février 2017. L’organisme aurait aussi souligné une dégradation de la qualité de l’air (jusqu’à + 10 % de dioxyde d’azote) entre 2015 et 2016 sur les carrefours les plus congestionnés des quais hauts et sur le quai Henri IV rive droite.

 «Airparif a indiqué que cette dégradation est en lien avéré avec la piétonnisation des berges», murmure un observateur du dossier. Dégradation aussi sur les itinéraires de reports de circulation comme le boulevard Saint-Germain, le boulevard périphérique et l’A86 où le taux en dioxyde d’azote a augmenté de 5 % entre 2015 et 2016.

 

recours paris.jpg

 arrete paris.jpg

Posted in Nature, Science |  Facebook | | | reporter

Post a comment